Conservation et préparation du jambon ibérique pata negra

Pour bien apprécier le goût du jambon pata negra, il ne suffit pas de l’acheter au prix fort. La richesse de ce produit, et les multiples saveurs qui en font un jambon aussi particulier, se découvrent en le découpant dans les règles de l’art, et en le conservant dans les meilleures conditions.

Avant de découper et servir son jambon, il est important de retenir que le jambon ibérique est formé de six parties bien distinctes. Ainsi, il faudra trancher au niveau des parties les plus exposées, et surtout celles qui sont le plus susceptibles de sécher rapidement. Entre autres parties, celle qui se trouve au milieu du jambon, la Babilla, est la plus sensible. Pour faciliter le découpage et mieux se repérer, on conseille souvent de placer l’ongle du sabot vers le bas.

Une fois que les différentes tranches auront été découpées, le même principe se pose : il faudra toujours veiller à ce qu’elles ne sèchent pas. Une astuce, naturelle et très pratique, permet de garder le jambon au frais et à l’abri de l’air. Ainsi, il suffit de réserver une tranche plus ou moins grasse, afin de recouvrir les tranches qui sont à conserver. Il est parfois difficile de prélever une tranche assez grande, en quel cas il est toujours possible de recourir à de petites tranches qu’on rassemblera pour bien protéger votre jambon ibérique.